18 mai 2021

Futur du télétravail : quel rythme mettre en place une fois de retour en présentiel ?

Salarié, RH et managers nous livrent ce qui serait, selon eux, le rythme de télétravail le mieux adapté à leur organisation.

Lire la suite

Télétravail hybride ou à 100% ? En France, les avis et les expériences sur le télétravail restent très mitigés. En effet, si la pratique du télétravail apporte bien des avantages à l’entreprise et vise à améliorer la qualité de vie, les promesses ne sont pas toujours tenues en fonction des conditions dans lesquelles sa généralisation s’est imposée.

Pour l’heure, c’est le travail hybride qui semble séduire la majorité des Français à un rythme idéal de 2 jours par semaine, et ce, avec une distinction bien précise entre les tâches individuelles à réaliser à distance – comme les tâches de rédaction (74%), de veille et d’analyse – et les actions collectives et collaboratives à réaliser au bureau telles que la gestion de difficultés (73%), les réunions (74%), les moments de convivialités (46%), les formations

Il y a également des disparités en fonction des catégories de professionnels. En effet, les travailleurs les plus favorables à la poursuite du télétravail après le déconfinement correspondent aux secteurs d’activité, statuts, tailles d’entreprise et situations familiales les plus compatibles au télétravail :

  • 86% des cadres ;
  • 80% des mères de famille ;
  • 80% des salariés en Grande Entreprise ;
  • 83% des entreprises de services ;
  • 80% de Franciliens[1].

Et quels sont concrètement les modèles idéals à mettre en place ? Salarié, RH, manager et dirigeants ont pris le temps de nous livrer ce qui serait selon eux l’organisation la mieux adaptée à leur situation et leur métier.

#1– Télétravailler sur des jours flexibles entre 1 à 3 jours

« Je dirige une PME avec des activités qui demandent pas mal de mobilité de mes salariés. Nous ne sommes pas habitués au télétravail, mais nous avons une activité de terrain qui nous a habituée au travail dispersé. Généraliser le télétravail nous a forcé à formaliser davantage nos processus internes et à investir dans davantage de solutions pour réduire les tâches trop administratives ou les tâches de saisies qui n’apportaient rien. On a pris le temps d’échanger tous ensemble sur ce qu’on souhaitait maintenir : la majorité souhaiterait pouvoir poser 1 à 3 jours de télétravail en fonction des besoins en termes de tâches individuelles ou collectives. Je crois que la majorité de mes employés ont apprécié pouvoir se concentrer chez eux pour leurs tâches persos, mais sont unanimes sur le fait qu’il est temps de mettre fin aux réunions en visio ! »

Emmanuelle, Dirigeante d’une PME spécialisée dans la vente en gros de produits électroniques

#2– Télétravailler sur des jours fixes entre 1 à 3 jours

« Ce que j’ai le plus apprécié du télétravail, c’est d’avoir une visibilité plus claire sur mon temps libre et surtout de passer plus de temps avec mes enfants. Ça peut paraître un peu triste comme ça, mais il a fallu qu’on m’oblige à rester chez moi pour que je comprenne que je n’y passais pas assez de temps. Je ne pense pas militer pour le garder à 100% non plus, mais si je peux bloquer des jours fixes à l’avance ça me permettrait d’être plus présente pour ma famille, mais aussi de lever davantage le pied ! »

Soraya, Responsable ADV

#3 – Mettre en place un compte épargne de jours de télétravail

« On a découvert ce modèle via des retours d’expérience des RH de Voyages-sncf. On est encore en train d’affiner les détails contractuels, mais je pense que ce sera le modèle le plus juste pour notre entreprise. On est une agence de communication digitale donc clairement le télétravail n’a jamais été un problème pour nous. Cependant, le confinement nous a fait réaliser qu’on ne le cadrait pas correctement, que tous nos chefs de projet n’y étaient pas forcément formés, que tous nos créas ou tech n’appréciaient pas forcément de travailler tous les jours en dehors du bureau. L’idée du compte épargne a pas mal séduit l’équipe, car c’est un modèle flexible qui ne sera pas gravé dans le marbre. Chacun est libre de poser son jour quand il veut et quand il en a besoin. »

Aurélien, Directeur commerciale d’une agence de communication digitale


[1] « Le Comptoir de la nouvelle entreprise – Baromètre annuel du télétravail 2021 » Malakoff Humanis

Vous souhaitez mieux coordonner le passage du travail à distance au présentiel ?

Fen Rakotomalala
Consultante Conduite du changement / Mes sujets au travail : la transformation RH, le design d’organisation et la communication interne / Et dans la vie : la cuisine et le théâtre contemporain

Vous devriez aimer

Quels indicateurs utilisés pour suivre un projet informatique ?

Pourquoi utiliser des indicateurs pour suivre un projet informatique ? Quels indicateurs choisir ? Pour quels sujets ? ...

Lire l'article

Décryptage Sécurité : que retenir de l’incendie d’un datacenter OVH ?

En quoi l'incendie d'un datacenter OVH met en exergue la nécessité de formaliser un Plan de Continuité d'Activité (PCA) ?...

Lire l'article

Futur du télétravail : quel rythme mettre en place une fois de retour en présentiel ?

Salarié, RH et managers nous livrent ce qui serait, selon eux, le rythme de télétravail le mieux adapté à leur organisation. ...

Lire l'article

Recevez notre newsletter

32 rue de Paradis, 75010 Paris

Contactez-nous