+33 1 87 66 61 82
welcome@asgora.com

Recrutement et Réalité augmentée : ce qu’il y a à tirer de la campagne « Welcome to Mazars »

La réalité augmentée pour répondre aux objectifs de recrutement

Avec près de 1080 postes à pourvoir d’ici à 2019, Mazars (cabinet d’audit et de conseil) a misé sur la réalité augmentée afin de toucher et recruter une population plus jeune. Via Spark, la technologie de reconnaissance faciale de Facebook, le cabinet a créé une expérience transmedia appelée « Welcome to Mazars ». L’objectif ? Se différencier de ses concurrents sur le marché de l’emploi en proposant quatre jeux mobiles visant à présenter les quatres états d’esprit de l’entreprise. Le candidat accèdent aux jeux en scanant avec son smartphone quatre badges dissimulés sur le site www.mazarsrecrute.fr.

Au-delà d’innover en terme de stratégie de recrutement, le cabinet Mazars démontre également qu’il y a un réel enjeu à offrir une expérience ludique du recrutement. En s’adaptant aux tendances d’usage des Millenials tels que le smartphone et les jeux à reconnaissance faciale, le cabinet valorise ses états d’esprit mais aussi sa capacité à être en adéquation aux attentes et aux mutations de sa population cible.

Comment s’inspirer de cette campagne dans sa stratégie de recrutement ?

On voit pléthore d’innovations dédiées à renouveler ses process de recrutement, allant du sourcing à l’intégration. Cependant, il est essentiel de ne pas copier pour copier et de choisir les concepts qui correspondent à la culture d’entreprise mais aussi à ses objectifs de recrutement. Voici quatre pistes de réflexion tirées de la campagne « Welcome to Mazars » sans pour autant investir dans la réalité augmentée :

  1. Identifier les populations cibles, leurs usages, leurs réseaux et leurs valeurs
  2. Définir les valeurs clés de l’entreprise pour créer une campagne qui correspondent à la culture de l’entreprise
  3. Adapter et décliner une campagne en adéquation avec l’image employeur et les usages réels des candidats (discours, charte graphique, canaux de diffusion, canaux de communication etc…)
  4. Veiller à la représentation – si vous souhaitez recruter des jeunes profils, les visuels doivent représenter des jeunes d’aujourd’hui

Attention aux campagnes cosmétiques !

Une campagne de recrutement peut constituer un investissement important ! Mais le départ d’un nouveau collaborateur peut coûter tout autant. Tout au long d’un recrutement, nous vendons des carrières brillantes et un épanouissement professionnel autant que personnel. Quand 49% des ruptures de contrat sont dues aux divergences de perception de l’entreprise, il y a plusieurs actions qui restent essentielles pour valoriser les investissements liés au recrutement et limiter le turnover des premiers jours/mois :

  1. Une fiche de poste claire qui correspond à la réalité du terrain
  2. Une marque employeur aussi forte qu’une image employeur
  3. Un parcours d’intégration en adéquation avec l’image promue lors de la campagne
  4. Du feedback continu pour garantir une bonne compréhension du poste mais aussi de son rôle
  5. Un accompagnement humain qui implique les « anciens » collaborateurs pour rompre avec « la solitude du nouvel arrivant »

Consultante en transformation digitale & transformation RHMes sujets au travail : l’onboarding, la gamification et l’image employeur / Et dans la vie : la cuisine et le théâtre contemporain