+33 1 87 66 61 82
welcome@asgora.com

Les 4 piliers d’une transformation digitale réussie – Partie 3

Les 4 piliers d’une transformation digitale réussie – Partie 3

Bien souvent, un plan de transformation digitale vise à choisir et déployer de nouvelles solutions digitales pour 4 raisons :

  • les solutions en place sont vieillissantes
  • les solutions manquent
  • les compétences ne sont pas à jour
  • les compétences manquent

La 3ème partie du guide “Les 4 piliers d’une transformation réussie” relève les impacts d’un nouvel outil sur l’Environnement technique existant et ses chantiers prioritaires.

Pour rappel, cet article en 4 volets vise à identifier les impacts, les parties prenantes et les chantiers à prendre en compte lors d’un plan de transformation digitale d’une organisation.

Nous nous basons pour cela sur les 4 piliers impactés par la mise en place ou le changement d’outils digitaux :

  • L’Organisation (Partie 1)
  • L’Humain (Partie 2)
  • L’Environnement technique (Partie 3)
  • La Sécurité (Partie 4)

Pilier 3 – L’Environnement technique

Quels sont les impacts sur l’environnement technique ?

  • La surcharge : combien de temps peut prendre le déploiement et la prise en main de nouvelles solutions/pratiques ? Les solutions existent-elles déjà en interne ? Quelles sont les solutions utilisées par les équipes et en sont-ils satisfaits ?
  • La fuite des coûts : le métier va-t-il utiliser et savoir utiliser les solutions ou nouvelles pratiques choisies ? Les équipes ont-elles besoin de formation ?

Quelles sont les parties prenantes concernées ?

  • La DSI comme acteur référent dans le déploiement des nouvelles solutions ou leurs mises à jour

  • Les collaborateurs comme “Client final” des solutions et des nouvelles méthodes de travail

D’autres parties prenantes entrent en ligne de compte comme les RH, Responsable innovation et le Top Management mais ils ont plus un rôle d’intermédiaire comme garant de l’adéquation avec les besoins du Métier. Leur rôle est davantage défini pour le pilier Humain.

Quels sont les chantiers prioritaires ?

1 // Faire l’état des lieux de l’environnement technique existant

  • Pour réaliser un référentiel des outils et l’évaluer
  • Pour identifier et collecter les données à intégrer ou à mettre à jour dans les solutions choisies
  • Pour limiter la collecte et la saisie manuelle des données

2 //  Cartographier les compétences et appétences

  • Pour identifier les acquis et les manques en termes de compétences et appétences pour le digital
  • Pour choisir des solutions qui ne viennent pas rajouter des tâches non-prioritaires
  • Pour définir ce qui peut réellement être externalisé et ce qui nécessite des formations

3 // Assurer l’adéquation entre les choix des solutions et les besoins des métiers

  • Pour limiter le désengagement lié à une transformation imposée
  • Pour limiter le cloisonnement entre les collaborateurs

4 // Limiter la surcharge d’outils

  • Pour réduire les investissements sur des solutions qui sont déjà régulièrement utilisées et acquises par les équipes Métiers
  • Pour limiter le temps perdu à la prise en main et l’utilisation des solutions
  • Pour se centrer davantage sur les process Métier et l’accompagnement des équipes plus que sur un déploiement chronophage